Les gagnants et les perdants du Black Friday 2018

Certains vendeurs ont ravi leurs clients en leur offrant des promotions et la livraison gratuite, tandis que d’autres ont échoués à satisfaire le public et ont perdu gros.

Adobe Analytics a révélé que 6,22 milliards de dollars ont été dépensés en ligne à la fin de Black Friday, une augmentation de 23,6% d’une année sur l’autre, selon les résultats des ventes envoyées par e-mail à Invasion-Shop. Plus important encore, en cette période des Fêtes, les vendeurs ont aligné les réductions sur plusieurs jours et sur plusieurs canaux de communication et de distribution, ce qui a permis aux consommateurs de choisir le moment où ils veulent dépenser.

Cette souplesse explique peut-être pourquoi il y a eu une diminution générale de la circulation dans les rues le vendredi du Black Friday, selon de nombreux reportages des médias, et en même temps une réduction au moins aussi importante des problèmes dans les magasins où certains clients en venaient aux mains pour s’emparer d’un nombre limité d’articles soldés.

« Pour la première fois, les prix en ligne durant le weekend après le Black Friday étaient aussi bas que le vendredi noir, les consommateurs profitant de ces offres en nombre record, les entreprises ont voulus donner plus de temps à leurs clients pour faire leurs achats en ligne », rapporte Adobe Analytics dans un communiqué.

L’annonce de promotions avant le Black Friday a entraîné un changement dans le comportement des consommateurs. « Les magasins ont enfin réalisé que peut importe quand et où ils faisaient la vente, le principal est de faire la vente. Nous avons donc vu beaucoup de magasins avec des promotions avant celles du Black Friday en ligne « , a déclaré Charlie O’Shea, VP senior credit officer chez Moody’s Investor Service, sur le compte Twitter de la compagnie.

« Pendant des années, nous nous posions cette question tout le temps – pourquoi les prix sont-ils différents en ligne et dans les magasins ? Cela n’avait aucun sens. Vous pouvez enfin obtenir vos produits préférés au même prix pendant le Black Friday aussi bien en boutique que sur le site Web. Et c’est un événement marquant et une bonne nouvelle à la fois pour les consommateurs et les entreprises. », a déclaré M. O’Shea.

Ce n’est que le début de la saison des achats de noël, mais les détaillants et les analystes voient déjà comment les chiffres se présentent pour les semaines qui suivent le Black Friday. Pour le moment, le décompte complet pour la grosse période de vente ne sera pas connu tant qu’il n’y aura pas eu un décompte complet des chiffres des ventes en magasin mais on s’attend déjà à un nouveau record pour la saison des fêtes de cette année. « Les ventes de ce week-end devraient indiquer s’ils peuvent pousser un soupir de soulagement parce qu’une grande partie du volume de la saison a déjà été fait, ou s’ils ont besoin d’augmenter leurs promotions en décembre au-delà de ce qu’ils ont déjà prévu, » a déclaré Sucharita Kodali, VP, analyste principal chez Forrester Research.

Mais cette année encore, le Black Friday a tenu ses promesses.